Services d’inspection

Ultrasons « Phased-Array » Manuels

Les ultrasons « phased-array » utilisés en mode manuel se veulent une version améliorée des ultrasons conventionnels. La sonde est divisée en plusieurs petits éléments qui peuvent être pulsés indépendamment. Les trois types de vues suivants sont généralement utilisés selon les applications.

Balayage linéaire avec palpeur droit

Pour créer le balayage linéaire (L-scan ou E-scan), un petit groupe d’éléments actifs est déplacé électroniquement à travers l’ensemble des éléments disponibles de la sonde. Cela reproduit un déplacement latéral (B-scan), répété très rapidement pour générer une image fluide.

Image PAM L-Scan_6_FR

Balayage sectoriel avec palpeur droit

Pour créer le balayage sectoriel (S-scan), les éléments actifs sont pulsés avec une synchronisation des délais qui permet de réorienter électroniquement et très rapidement le faisceau ultrason. Le balayage d’une plage d’angles autour de 0° permet de créer une vue en « pointe de tarte » s’ouvrant vers le bas.

Image PAM S-Scan droit_2_FR

Balayage sectoriel avec palpeur à angle

Pour créer le balayage sectoriel (S-scan) à angle, la sonde est utilisée avec un sabot pour créer un angle réfracté à même titre que les ultrasons conventionnels. Ensuite, les éléments actifs sont pulsés avec une synchronisation des délais qui permet de réorienter électroniquement et très rapidement le faisceau ultrason. Le balayage d’une plage d’angles autour de l’angle réfracté par le sabot permet de créer une vue en « pointe de tarte » à angle.

Nos procédures d’inspections de soudures applicables aux vaisseaux sous pression, à la tuyauterie, aux bouilloires et aux réservoirs de stockage sont approuvées par la RBQ (l’agence d’inspecteurs autorisés au Québec, Canada).

PAM_soudure_Web6


Quelques applications :

Balayages linéaires avec un palpeur droit

  • Mesures d’épaisseur localisées
  • Détection de défauts de laminage
  • Détection de « blisters » d’hydrogène
  • Évaluation d’adhérence de revêtement métallique

Balayages sectoriels avec un palpeur droit

  • Inspection de boulons
  • Inspection de goupilles et d’arbes (« shafts ») par le bout

Balayages sectoriels avec un palpeur à angle

  • Inspection de soudure en remplacement aux UT conventionnels
  • Détection et dimensionnement de fissures
  • Inspection d’arbre (« shafts ») par la circonférence
  • Inspection de dents d’engrenage

Avantages :

  • Balayages rapides
  • Interprétation facilitée par les vues 2D
  • Excellente probabilité de détection
  • Sauvegarde d’images d’écran
  • Technique très polyvalente

Inconvénients :

  • Requiert un contact avec couplant
  • Équipements plus dispendieux
  • Formation plus pointue pour les techniciens

Normes :

  • ASME, Sect. VIII, Div. 1 et 2
  • ASME, Sect. I
  • ASME B31.1 et B31.3
  • API 650 et 653
  • ASTM, E2900 (PAUT)
  • ASTM, E114, E587, E797, E1901, E2192 (UT)
  • ASME, Sect. V, Art. 4 (Mandatory Appendices)
  • ASME, Code Cases 2541, 2557, 2558
  • ISO, 4386-1 (« babbitt »)
  • TAPPI, TIP 0402-16

Certifications du personnel :

Services offerts à partir de :

  • Québec, QC
  • Chicoutimi, QC
  • Montréal, QC (quelques applications)

Des fiches techniques ont été préparées pour les principales applications. N’hésitez donc pas à nous contacter pour des informations plus détaillées.