Services d’inspection

Ultrasons « Phased-Array » Encodés

Les ultrasons « phased-array » utilisés en mode encodés nécessitent que la position de la ou des sondes soit suivie par un scanneur.  Comme tout est numérique, il s’agit seulement d’enregistrer les données d’inspection selon le déplacement pour amasser toute l’information de manière cohérente selon trois dimensions.  Tous les résultats sont révisables et l’analyse des résultats se fait dans une seconde étape suivant l’acquisition de données.

Cartographie avec palpeur droit

Lorsqu’un balayage linéaire droit (L-scan ou E-scan) est encodé, il est possible d’obtenir une cartographie de la pièce inspectée, soit représentant l’épaisseur ou les indications à l’intérieur de l’épaisseur de plaque.  À la base, il s’agit simplement d’un très grand nombre de signaux ultrasons conventionnels (A-scan) enregistrés aux bons endroits.  Le type de vue obtenu est généralement appelé C-scan, la couleur de la vue peut représenter l’épaisseur de plaque, la profondeur d’indications ou l’amplitudes des échos, selon le traitement de données effectué.

PAE Blisters_1_FR
PAE Thickness_2_FR

Balayages encodés avec palpeur(s) à angle

Ce type de balayage est généralement utilisé pour l’inspection de soudure en remplacement à la radiographie ou la caractérisation de fissures.  La ou les sondes doivent aussi être rattachées à un scanneur qui enregistre leurs positions, le plus souvent selon un seul axe de déplacement.  Les données sont sauvegardées et peuvent être analysées à n’importe quel moment suivant l’acquisition.  Il est possible de mesurer la position des indications dans les trois dimensions, mais les données sont généralement analysées et représentées par des vues de dessus et de côté, à travers le volume d’intérêt.

Nous avons démontré certaines techniques avec succès à la RBQ (agence d’inspecteurs autorisés de la province de Québec, Canada).  Il est possible par contre que certaines applications demandes une démonstration spécifique.

PAE Soudure_1_FR

 

Quelques applications :

Cartographie avec un palpeur droit

  • Cartographie de zones de corrosion
    (parois planes ou cylindriques, tuyauterie,
    cous de tuyères, têtes sphériques)
  • Évaluation et suivi de zones érodées
  • Monitorage de « blisters » d’hydrogène

Balayages encodés avec un palpeur(s) à angle

  • Inspection de soudures en remplacement à la radiographie
    (vaisseaux sous pression, tuyauterie, réservoirs de stockage)
  • Caractérisation et monitorage de fissures

Avantages :

  • Rapidité des acquisitions
  • Ne nécessite pas de périmètre de sécurité
  • Données numériques disponibles pour audits
  • Comparaison des données avec une inspection précédente ou subséquente
  • Mesures d’épaisseur en format Excel pour calculs structuraux ou de taux de perte (palpeur droit)

Inconvénients :

  • Volume de données important pour le stockage
  • Interprétation moins intuitive que la radiographie (soudures)
  • Nécessite généralement un processus de qualification (soudures)
  • Versatilité limitée par les scanneurs

Normes :

  • ASME, Sect. VIII Div. 1 et 2
  • ASME, Sect. I
  • ASME, B31.1 et B31.3
  • API 650 et 653
  • ASTM, E2900
  • ASME, Sect. V, Art. 4 (Mandatory Appendices)
  • ASME, BPV Code Cases 2235-9, 2559, 2600,
  • ASME, B31.3, Case 181
  • API, 650, Appendix U
  • AWS D1.1, Part G

Certifications du personnel :

Services offerts à partir de :

  • Québec, QC
  • Chicoutimi, QC

Des fiches techniques ont été préparées pour les principales applications. N’hésitez donc pas à nous contacter pour des informations plus détaillées.